22 febbraio 2012


Jean-Jacques Leca racconta la vita e le opere del sassofonista ungherese Yochk’o Seffer, fondatore di Zao e membro dei Magma nei primi anni settanta. Il testo, Yochk’o Seffer, "Free" comme Jazz, è disponibile su carta o in file .pdf ed è pubblicato in Francia tramite Edilivre.

Né en Hongrie en 1939 et réfugié en France en 1956, Yochk’o Seffer est un élément atypique et essentiel du paysage musical de ces cinquante dernières années. Compositeur, improvisateur, peintre, sculpteur y compris de certains de ses propres instruments, fondateur ou co-fondateur de groupes comme Perception, Zao, Neffesh-Music ou Yog, il a également été membre de Magma en 1971 et 1972. Persuadé que la recherche permanente d’innovation est nécessaire à l’évolution du langage musical, mais qu’elle n’a de sens que si elle s’inscrit dans un cheminement personnel, il a multiplié les expériences, les formations et les enregistrements. Interrogé sur ses influences, il a coutume de dire: "Mon grand-père est Bela Bartok et mon père est John Coltrane".

http://www.edilivre.com/la-biographie-de-yochk-o-seffer-jean-jacques-leca.html
http://yochko-seffer.com/index2.html