24 dicembre 2013


Le caldarroste al caminetto le han cantate tutti, Mel Tormé naturalmente, Ray Charles, Nat King Cole e Frank Sinatra, Judy Garland e Whitney Houston, Doris Day e le Supremes, di recente anche The National Jazz Trio of Scotland... Lol Coxhill lo faceva da par suo, e volentieri fuori stagione: The Christmas Song, sull'inevitabile Joyeux Noël (nato, 1987). Anche con Romulus and Cumulus!

Faire un disque pour faire plaisir à ses parents est-il une bonne excuse? Faire un disque de Noël est-il bien raisonnable? Non! Et c'est sans doute pour cela que nato l'a fait.
On trouve le collectif le plus gentiment iconoclaste dans cet album à la couverture réminiscente des numéros spéciaux bien épais et chatoyants du Journal de Tintin. Et puis Phil Spector n'a-t-il pas signé un album de Noël de référence qui donne confusément aussi envie d'en faire un à son tour? Dans Joyeux Noël sont évoqués toutes sortes de Noël, du Sussex, du pays Basque, on esquisse Elvis, on s'inquiète de voir Mummy embrasser Santa, on fait du foin pour avoir ses dents de devant, on déprime légèrement à l'approche du réveillon et on file sur Hawaï, on titille les rennes, on salue les rois, on s'aime dans la neige et l'on découvre les méfaits du chauffage central sur les visites du Père Noël.

http://it.wikipedia.org/wiki/The_Christmas_Song
http://www.natomusic.fr/catalogue/musique-jazz/cd/nato-disque.php?id=126