19 marzo 2017


Denis Tagu (Tagubu) chiede aiuto a Christophe Petchanatz (Klimperei) per dar forma musicale a un suo precario carnet di testi scritti in viaggio, senza molte pretese, in un inglese spontaneo e minimale. Ne esce un quadernetto di tenera poesia aperto alle incursioni del meraviglioso nel quotidiano più di quanto lo stesso autore non ammetta: I Don't Remember The First Time, su InPolySons ('label inattendu, sempiternellement pataphysique').

«Je voyageais souvent en train, entre deux eaux. J'ai eu envie d'écrire des petits textes de chansons, qui me sont venus en anglais. Il est vrai que j'écoutais beaucoup Tom Waits. Des textes imprécis d'une simplicité commandée par mon niveau d'anglais. Des textes nostalgiques sur nos vies, nos quotidiens, nos valeurs, nos amours. Puis que faire de ce matériel? Je n'avais aucune idée pour une mise en musique. Christophe Petchanatz - à qui j'ai demandé - a tout de suite répondu positivement à l'appel et Klimperei m'a envoyé des musiques sur ces 10 textes. J'y ai composé en enregistré le chant (après hésitations) puis ajouté la batterie (avec l'aide amicale de Dominique Grimaud et Véronique Vilhet). Nous avons ajouté deux reprises montrant l'impossibilité de l'amour (Daniel Johnston) et la simplicité d'un baiser (Lio). Le visuel original est dû au travail des Ateliers McClane, d'une simplicité collant aux chansons, et d'un imprévu apporté par la sérigraphie en noir et blanc.»

http://inpolysons.free.fr/fr/tagubu-klimperei.html
https://www.youtube.com/watch?v=unCDL-c8-kc
https://www.youtube.com/watch?v=dpe5Ca2xDkY