22 settembre 2017


Questa versione semiacustica e corale di Mekanïk Destruktïw Kommandöh, registrata nel gennaio 1973 poco prima della stesura finale per l'omonimo album, è già apparsa qualche anno fa negli archivi pubblici dei Magma con nome abbreviato e sigla AKT 10. Torna ora in circolazione con qualche ritocco sonoro, nuova copertina e formato CD digipack: "Ce disque, à ne pas confondre avec Mekanïk Destruktïw Kommandöh, présente une version antérieure et assez différente du classique MDK de Magma. Depuis sa première courte version, gravée durant l'été 1971 sur la compilation Puissance 13 + 2, jusqu'à la version présentée au printemps 1973 sur l'album du même nom, le morceau a connu un long mûrissement. Dernière étape avant la version définitive, la version proposée ici, enregistrée en Janvier 1973, est le reflet du concert donné par Magma lors du festival Sigma de Bordeaux deux mois auparavant. Son intérêt réside dans la présence des chœurs de l'orchestre de la Storchhaus, crée pour l'occasion, venus renforcer Stella et Klaus, ainsi que dans la facture essentiellement acoustique de son interprétation. Cet orchestre était essentiellement constitué de chœurs, une dizaine selon Christian Vander. Le nom de l'orchestre, choisit par Vander, provient d'une nouvelle de l'écrivain belge Jean Ray: Storchhaus ou La Maison des cigognes (1960). À l'époque, le label de Magma, A&M, refusa de publier cette version."

http://www.seventhrecords.com/magma-19/magma-mekanik-kommandoh-1266.html