28 aprile 2019


Tra i piatti forti in programma alla mostra sui Residents in corso negli spazi del centro d'arte Transpalette di Bourges (Belgio) c'era ieri sera una versione dal vivo di God In Three Persons, realizzata con l'apporto di giovani musicisti e artisti locali e con la partecipazione di Joshua Brody e Leigh Barbier. L'ha trasmessa in diretta FB Hein Fokker:
https://www.facebook.com/hein.fokker/videos/10213432302154139

God In Three Persons est une interprétation de la trinité à la fois allégorique et personnelle où un impresario, nommé Mr. X. découvre deux jumeaux siamois guérisseurs, un frère et une sœur. Il les convainc de devenir leur manager, mais il est obsédé sexuellement par la jumelle du duo. Il les sépare et viole la jeune fille. Les jumeaux meurent et Mr. X. réalise que lui seul alimentait l’obsession dont il était victime. God In Three Persons est une histoire de l’Occident qui pleure sur la beauté qu’il a violée. Cet opéra-album créée en 1988, le plus “queer” à ce jour, a été conçu comme une possible pièce de théâtre.

En 2019, God In Three Persons devient une expérience tant sonore que visuelle où la fragilité de l’improvisation côtoie la précision de la composition musicale. Pour l’élaborer, une semaine de création collective rassemble de jeunes artistes du post-diplôme son de l’Ensa de Bourges, des étudiants en école d’art et des collaborateurs de longue date de The Residents: le musicien Joshua Brody et l’artiste Leigh Barbier. La performance donnée est donc un évènement unique: une forme totalement originale résultant d’un processus nouveau et d’un dispositif résolument expérimental.

http://www.bandits-mages.com/en/blog/2019/04/02/bandits-mages-presente-the-residents