25 marzo 2021

 

Joane Hétu, Jean Derome e Danielle Palardy Roger sono insieme anche nel nuovo album dell'Ensemble SuperMusique, Commutation, e ancora una volta l'attenzione è rivolta a particolari partiture grafiche con prevalente impiego di fiati, percussioni ed elettronica. Ci sono lavori di Luigi Russolo, Émilie Girard-Charest, Anestis Logothetis, Fred Frith - quattro esempi da Stone, Brick, Glass, Wood, Wire - e Maxime Daigneault, scelti in un arco temporale di cent'anni dal più antico al più recente.

Formé des musiciens et compositeurs les plus en vue de la bouillonnante scène de la musique actuelle de Montréal, l’Ensemble SuperMusique mélange savamment l’écriture musicale et la pratique de l’improvisation, l’instrumentation acoustique et électronique. Fondé en 1998, l’Ensemble est dirigé par Joane Hétu et Danielle Palardy Roger; sa géométrie variable lui permet de s’accorder pleinement à chacun des projets qu’il présente et dans les quels chaque interprète est invité à déployer son propre vocabulaire particulier d’improvisateur dans l’exécution du répertoire. Le répertoire de l’Ensemble est constitué de compositions de ses propres membres, de commandes d’œuvres faites à différents compositeurs, ainsi que de quelques partitions «classiques» graphiques et aléatoires. En plus de se produire régulièrement à Montréal et en tournée, l’Ensemble SuperMusique a joué dans les plus importants festivals canadiens de nouvelle musique.