01 dicembre 2021

 

Simon Fisher Turner fa rivivere il celebre e straziante Blue di Derek Jarman (1942-1994) in occasione della Giornata mondiale contro l'AIDS e in concomitanza con la retrospettiva Dead Souls Whisper che in questi giorni sta proponendo per la prima volta nella capitale francese alcuni capolavori del compianto cineasta e attivista gay: Sebastiane, La tempesta, Jubilee e The Last of England. Due le presentazioni dal vivo curate in prima persona dal musicista, autore di gran parte delle musiche del film originale, una più letterale (Blue, con Lili Reynaud Dewaret, Yves-Noël Genod, David Sanson e Rainier Lericolais) e una più sperimentale (Deep Blue, con Klara Lewis, Lucy Railton, Lili Kim e Black Sifichi). Oggi e domani a Parigi presso la Bourse de Commerce, Pinault Collection.

Dans le cadre de Derek Jarman - Dead Souls Whisper (1986-1993) au Centre d’art contemporain d’Ivry le Crédac, et en coréalisation avec le Festival d’Automne à Paris, la Bourse de Commerce Pinault Collection présente deux soirées en hommage à Derek Jarman (1942–1994) et à son film Blue (1993). Le compositeur britannique Simon Fisher Turner, complice de Derek Jarman et principal compositeur de la bande sonore de Blue, propose deux réinterprétations vivantes: Blue et Deep Blue

Le 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, une première interprétation du script complet de Blue sera lue par l'artiste Lili Reynaud Dewaret le comédien Yves-Noël Genod, accompagnés du musicien anglais Simon Fisher Turner, du pianiste français David Sanson et du plasticien et musicien français Rainier Lericolais.  

Le 2 décembre, une interprétation live électronique et expérimentale du film, Deep Blue, sera proposée par Simon Fisher Turner avec la compositrice suédoise Klara Lewis et la violoncelliste britannique Lucy Railton accompagnés d’une lecture libre du script de Blue par Lili Kim et l’artiste et écrivain américain Black Sifichi.